samedi 8 mars 2014

Et glou et glou.... le cheval et la boisson

Un cheval boit beaucoup d'eau, de part sa grande taille et par son alimentation. Il faut donc veiller à ce que nos protégés n'en manquent pas.


Au quotidien


Un cheval boit entre 20 et 50 L d'eau par jour, parfois plus, jusqu'à 75 L. Tout dépend de ce qu'il mange, de l'exercice qu'il fait et de la température.

- Au pré, les équidés broutent une grande partie de la journée. L'herbe contient de l'eau donc moins d'eau à boire (les chevaux sauvages ne boivent pas beaucoup).
- Au box la nourriture est sèche : foin, paille, ration... il faut apporter plus d'eau à l'organisme en buvant fréquemment. Dans le cas contraire, une colique pourrait se déclencher.


A l'exercice


Tout bon cavalier sait qu'il ne faut pas laisser trop boire son cheval tout de suite après l'effort. Mais pourquoi ? Pour son système digestif ! L'eau froide peut provoquer une contraction soudaine des organes et créer une colique.
On peut le laisser boire quelques gorgées, mais il faut attendre que la température du cheval ai descendue pour le laisser boire à volonté (le temps de desseller et panser par exemple).


Différents moyens


Dans son lieu de vie, qu'il soit au box ou au pré, il faut impérativement un point d'eau toujours à disposition :
- L'abreuvoir automatique : il est très pratique. Au box, il faut souvent le nettoyer car il se trouve en général à "hauteur crottin". Au pré, il faut vérifier son fonctionnement tous les jours et redoubler de précaution l'hiver (les canalisations peuvent geler). 

- L'abreuvoir collectif : au pré ou en stabulation, il suffit de le remplir avec un tuyau d'arrosage pour avoir une grande quantité d'eau à disposition pour plusieurs jours et plusieurs chevaux. Il faut le nettoyer entièrement de temps en temps et changer l'eau deux fois par semaine. Tous les jours, on prendra soin d'en lever les débris qui s'y trouvent.

- Le seau : au box, on l'attache à un crochet assez haut. Au pré, on le glisse dans un vieux pneu afin qu'il ne se renverse pas. Il faut remplir le seau régulièrement, plusieurs fois par jour si cela est nécessaire. Le seau doit être solide et pas trop souple.
- Le point d'eau naturel : rivière, marais, étang, lac, source naturelle... autant de possibilité qui sont à privilégier. En effet, aussi étonnant que cela puisse paraitre, un cheval préférera boire de l'eau de pluie stagnante depuis plusieurs jours plutôt que l'eau d'un abreuvoir automatique. Il faut toutefois contrôler que le point d'eau est sans danger.


Des petits trucs à savoir


  • L'eau préférée des chevaux est celle des orages.
  • En hiver, un cheval préférera boire de l'eau tiède.
  • En hiver, pour ralentir la formation de glace dans les abreuvoirs collectifs, on peut placer un ballon à la surface de l'eau.
  • Si on doit faire boire un cheval et qu'il refuse (par exemple en voyage), on peut ajouter un peu de jus de pomme dans l'eau. Miam miam !
  • Après un effort, il faut empêcher un cheval de boire trop vite. S'il se rue sur l'abreuvoir, passez un ou deux doigts dans la commissure des lèvres : le trou d'air qui sera formé l’empêchera d'avaler. Une autre astuce consiste à mettre de la paille dans l'eau, pour ralentir le cheval.



* Et vous, votre cheval est un gros buveur ? *



9 commentaires :

  1. Oh c'est drôle ça, les chevaux préfèrent l'eau des orages ! ^^

    Sinon, Kalinka est plutôt du genre chameau :P.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi j'ai découvert ça ^^
      Kalinka est une jument de cirque croisée chameau alors ! :p

      Supprimer
  2. à la maison j'ai les deux extrêmes... !!
    La poulinière qui depuis 15 ans boit entre 40 et 60 litres/jours toute l'année... (je vous laisse imaginer l'état de son box lorsqu'elle est à l'écurie !! ;-) )
    Mon vieux poney qui dans ses meilleurs jours à l'exercice pouvait boire jusque 10l par jour... Obligée de saler un peu ses rations pour l'obliger à boire plus, car il était régulièrement déshydraté... M'enfin à 32 ans il est toujours parmi nous, donc ça ne devait pas être si critique que cela de ne pas boire normalement !!!
    petit hommage à ce poney d'exception : http://cheval-facile.com/declaration-a-twist-le-plus-farfelu-des-poneys/

    Bonne journée à tous, et profitons du soleil !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet tu as vraiment les deux extrêmes !

      C'est fou de boire si peu (pour ton poney) mais s'il va bien, c'est qu'il s'en sort comme ça ! Comme tu dis, à 32 ans, on ne l'obligera pas à boire plus ^^

      Bonne journée à toi aussi !

      Supprimer
  3. Merci pour ces infos, l'article est sympa :) Je ne savais même pas pour l'eau après l'effort oO Au purée !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne saurais pas te dire si le mien est un grand buveur ou non : il a l'eau à volonté en été et au printemps par un système qui dès que le cheval bois remet de l'eau directement et pour les autres saisons il bois au ruisseau :) Du coup je ne sais pas niveau quantité! :p Et je ne savais pas que les chevaux préféraient l'eau des orages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne savais pas ! C'est vrai que j'ai oublié de mentionner ce type d'abreuvoir, alors qu'au final, c'est peut-être eux les plus pratiques !

      Supprimer
  5. Un chameau... J'ai longtemps monté un chameau... Sur notre première course d'endurance à tout les deux ( 20 km) il n'a voulu boire ni à la pause ni avant le contrôle véto, j'ai un peu commencé à flipper mais finalement la véto l'a trouvé très bien hydraté! Conclusion: mon cheval-préféré-à-qui-j'offrirai-bien-sa-retraite-l'an-prochain-si-j'avais-les-moyens est un chameau... un chameau déguisé en cheval...

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!